L’auteur

Née à Lyon, Sophie Muffat-Méridol est une vraie Lyonnaise même si elle vit aujourd’hui en Haute Savoie, à Megève précisément où elle fut chef de cabinet du maire.

Chez elle, l’écriture fut longtemps une passion cachée qu’elle assouvissait en relisant inlassablement les classiques de Baudelaire à Maupassant avec cet amour des mots et des belles tournures qui caractérisent son écriture.

En quelques dates …

1974
« Il y a du bon en ce monde, Monsieur Frodon, et il faut se battre pour cela. »
J.R.R. Tolkien.
Lynyrd Skynyrd – Sweet Home Alabama. 

1977
« Dans tes classeurs de lycée,
y’a tes rêves et tes secrets,
tous ces mots que tu n’dis jamais ».
Diabolo menthe – Yves Simon.

1978
« Et que si c’est pas sûr, c’est quand même peut-être… »
Jacques Brel.
Sultans of Swing. Dire Straits. 

1979
« La vie est dure, Danny. Le monde ne nous veut pas de mal, mais il ne nous veut pas de bien non plus. Il se fiche de ce qui nous arrive. »
Shining de Stephen King – Stanley Kubrick.
London Calling – The Clash

1983
« Il se perdit dans un labyrinthe de pensées qui restaient vagues à cause de son impuissance à les exprimer en mots. »
Sa majesté des mouches. Sir William Golding.
Sunday bloody Sunday – U2

1984
« Le dormeur doit se réveiller… »
Dune. David Lynch.
Drive – The cars.

1985
« Nous savons au moins déjà une chose, c’est que l’homme est merveilleux, et que les hommes sont pitoyables. »
René Barjavel.
Confidentiel – Jean Jacques Goldman

1986
« L’essentiel est toujours menacé par l’insignifiant.»
René Char.
You owe me some kind of love – Chris Isaak.

1987
« Ce n’est pas simple les histoires des grandes personnes…»
Le grand chemin – Jean-Loup Hubert.
The Palomino Club, George Harrison, John Fogerty et Bob Dylan reprennent Peggy Sue.

1988
« Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. »
Pierre Desproges.
Calling You – Jevetta Steele.

1991
« Un livre doit être la hache qui brise en nous la mer gelée. »
Franz Kafka
Killing in the name – Rage against the machine

1997
«On meurt tous un jour. Tôt ou tard, c’est la seule différence.»
Hayao Miyazaki.
Radiohead Karma police.

« Si c’est un mois: Avril et si
En avril il fait un peu froid
Le froid aura peut-être une fille
Si c’est une fille, elle est pour moi. »
Bensé – Portrait chinois.

2003 
« Tu es comme le Père Noël, les cloches de Pâques, une charmante imposture … »
Big fish – Tim Burton
Whisky lullaby – Brad Paisley

2006
« La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur… »
Paul Eluard.
9 crimes – Damien Rice

2007
«  Les enfants, ce n’est pas sorcier, ça pousse à travers nos erreurs. »
Christian Bobin

2007
«  La vérité n’est jamais amusante sinon tout le monde la dirait. »
Michel Audiard

« Nous marcherons mille autres lunes, mille autres jours avant demain
Avant que demain ne nous prenne les copeaux d’espoir que l’on tient
Traverserons mille autres dunes avec nos défauts, nos faux pas
Avec nos semelles de brume qui que l’on soit
A nous – Noé Preszow

2014
« Le bonheur, en partant, m’a dit qu’il reviendrait.»
Jacques Prévert
Golden leaves – Passenger

2019
« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.
A te regarder, ils s’ habitueront. »
René Char.
The sound of silence – Disturbed

2021
« La vie, c’est très drôle, si on prend le temps de regarder !»
Jacques Tati.
Les gens qui doutent – Anne Sylvestre

2022

« Même s’il me faut lâcher ta main
Sans pouvoir te dire « À demain »
Rien ne défera jamais nos liens
Même s’il me faut aller plus loin
Couper les ponts, changer de train
L’amour est plus fort que le chagrin
L’amour qui fait battre nos cœurs, va sublimer cette douleur
Transformer le plomb en or, tu as tant de belles choses à vivre encore
Tu verras au bout du tunnel, se dessiner un arc-en-ciel
Et refleurir les lilas, tu as tant de belles choses devant toi»

Tant de belles choses – Françoise Hardy


Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :