Le pâtissier de la place Saint Paul

Le pâtissier de la place Saint Paul


Qui est cet homme venant chaque jour acheter des chaussons aux pommes chez ce pâtissier qui ne vend pas de viennoiseries ? Un original, un marginal, un homme écorché par la vie ? En tous cas, cette Place St Paul n’a aucun secret pour lui, ni les traboules lyonnaises à proximité, ni même les mystères cachés derrière les fenêtres de certains appartements du quartier…

Sophie Muffat-Méridol, nous propose une magnifique plongée dans un univers étrange, portée par une écriture fine et séduisante qui réconcilie suspens, mémoire des lieux et humanité.  

287 pages
Parution : 31 mars 2021
Editions Les Passionnés de Bouquins


Ils, elles ont dit…

Une belle écriture, très poétique. On rentre très vite dans l’histoire. Les personnages sont beaux et attachants. J’ai appris pleins de choses sur Lyon et les quartiers St-Jean et St-Paul, les traboules, la Croix Rousse et ses soyeux.Merci beaucoup pour ce très bon moment, passé en compagnie de Joseph, Clémentine et les autres !

Marie D.


J’ai adoré ! J’ai retrouvé ton style à la fois fluide et léger avec cette si belle démonstration de la richesse des mots, des expressions et des descriptions que tu nous offres comme un voyage ! Encore de belles histoires d’hommes, que tu sais raconteravec tellement d’authenticité ! Contrairement à ton premier livre, ma respiration s’est laissé conduire dans ton récit sans contrainte. C’est magnifique les hommes réparés avec toutes leurs cicatrices recouvertes d’or, encore plus quand ils se réparent eux-mêmes comme Joseph. 

Caroline R.


Magnifique, bien au-delà d’un énième roman policier. Je crois que tu aimes la vie, les gens, leurs histoires et ce roman te permet de partager cela avec les lecteurs et éveillent chez eux des pensées dont le monde actuel nous déconnecte. 

Christophe L.


Un beau roman et en plus y a du suspense !  Une histoire de voisins hauts en couleurs au caractère bien trempé, mais tellement attachants et surtout plein d’humanité. Un livre qui fait un bien fou par les temps qui courent.

Marie Pascale D.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :